Copa Para Quem ?

Copa Para Quem ?

Une coupe pour qui ? Et pourquoi ? Le mondial de foot de 2014 organisé par la FIFA au Brésil fait certes des heureux parmi les aficionados du sport. Pour autant, peut-on se contenter de se faire plaisir sans penser aux conséquences ?

Certains ne voudront pas lâcher la télé pendant ce mois festif, d'autres se déplaceront directement pour apprécier l'ambiance. La FIFA va donc se faire un tas de fric. A bas la conscience morale.

Pour mieux comprendre la situation au Brésil, le webdocumentaire "Copa Para Quem" a réalisé quatre vidéos sur le tourisme sexuel, les enfants des rues, l'expulsion des familles et les mouvements de résistance. Le lien est ci-dessus.

Alors oui, avant il se passait déjà des choses atroces dans ce pays (comme dans tant d'autres) et personne ne bougeait. Au vu des commentaires que l'on peut trouver sur Facebook (commentaires écrits par ceux qui refusent de boycotter la coupe et ont sorti l'argument précédent), j'en conclus qu'il ne faut pas espérer beaucoup de changements de la part de ces téléspectateurs.

Il n'est pourtant pas difficile de zapper ou d'éteindre quand la coupe débarquera sur nos écrans. Non, parce que de toute façon pour ces gens-là, ce qui compte pour aider et dénoncer c'est de faire des dons pécuniers. Eh oui, plutôt que de boycotter (qui est un acte gratuit et pas insurmontable), ils se cachent derrière le fait que "donner de l'argent c'est mieux". En gros, "je préfère payer pour pouvoir regarder mon foot tranquille". Et comme ça si quelqu'un a le malheur de dire "tu participes à un sale business", la personne qui a payé rétorquera qu'elle a donné des fonds pour soutenir des causes, donc ta gueule toi.

Parce qu'il est plus facile de consommer que de se remettre en question.

Thank you for visiting! -  Hébergé par Overblog