La Colline aux Coquelicots

http://www.culturopoing.com/img/image/olivier/Collinecoquelicots_affiche.jpg

 

Réalisé par Goro Miyazaki (Les Contes de Terremer), Kokuriko Zaka Kara est sorti en 2012.

 

QUI ?

 

La douce voix de Masami Nasagawa (Dragon Zakura), la voix posée de Jun'ichi Okada (Kuran Kaname dans Vampire Knight)...

BONUS : C'est Aoi Teshima qui a interprété les chansons du film. On peut l'entendre aussi dans Les Contes de Terremer.

 

http://marvelll.fr/wp-content/gallery/la-colline-aux-coquelicots/photo-la-colline-aux-coquelicots-kokuriko-zaka-kara-2.jpg

 

Pourquoi je craque pour ce film ?

 

C'est un Ghibli, réalisé par un Miyazaki, ce qui est en soi déjà garant de bonne qualité. Cette fois-ci, Goro, le fils de Hayao Miyazaki, nous livre un film plus réussi que son premier essai. Si Les Contes de Terremer étaient adaptés à partir d'un recueil de Ursula K. Le Guin, La Colline aux Coquelicots est tiré d'un manga de Chizuru Takahashi (dessin) et Tetsuro Sayama (scénario) Et même s'il n'est pas très sympa de comparer le travail du père et du fils, l'adaptation d'un livre en film d'animation a été une réussite en ce qui concerne Le Château Ambulant de Diana Wynne Jones. Mais revenons-en à Goro. Avec ce nouveau film, j'étais impatiente de voir ce que le réalisateur allait nous offrir comme histoire. Comme je ne connaissais pas le manga, j'ai découvert toute l'histoire, qui m'a captivée dès le début. La trame est simple, ici pas de monstres fabuleux, pas de personnages fières prêts à se battre jusqu'à la mort, pas de magie et de sort. Et pourtant. Une autre magie opère ici, celle de la simplicité, des images qui reflètent les sentiments des personnages. Le fait que l'histoire se situe à une "vieille" époque (1963-1964), nous permet de nous plonger dans un décor très nostalgique, où la mentalité des gens différaient de celle que nous avons actuellement. Oui, peut-être que certains d'entre vous trouveront cette histoire "gnangnan" (surtout si vous espériez un Ghibli dans la trempe de Princesse Mononoké), mais je considère ce film comme le chef-d'oeuvre de Goro Miyazaki (en attendant qu'il nous en ponde un autre) J'ai passé un excellent moment, j'ai eu des frissons, j'ai failli pleurer, bref, ce film est d'une pureté et ça fait du bien. Je regretterais presque de ne pas pouvoir vivre à cette époque.

 

http://image.toutlecine.com/photos/l/a/0/la-colline-aux-coquelicots-kokuriko-zaka-kara-from-up-on-poppy-hill-11-01-13-g.jpg

 

Question(s) :

 

1) Avez-vous aimé ce film ?

2) Ce film vous a-t-il provoqué beaucoup d'émotions ?

3) Regrettez-vous la mentalité des gens de cette époque ?

 

 

Thank you for visiting! -  Hébergé par Overblog