Rester dans la légalité : la véritable rebelle attitude

"Fier d'être un pirate !" Euh, Zico, non, pas CE genre de pirate !

"Fier d'être un pirate !" Euh, Zico, non, pas CE genre de pirate !

Tout en espérant attirer pour cette fois de nouveaux lecteurs, je vous ponds un titre dans le style des magazines que je n'ai pas l'habitude de lire mais qui sont si simples à imiter. Après cette longue phrase, j'ajoute que mon article sera bien en rapport avec mon titre. Oui, parce qu'il m'arrive souvent de publier des articles avec des titres pourris (voir ceci ou cela)

Les dissertations, très peu pour moi. Limitons notre sujet à la musique. Que ceux qui me voient venir poste un commentaire ! Je plaisante. En fait, j'aimerai savoir si d'autres personnes continuent à acheter leur musique, et non à la télécharger illégalement. Ne soyez pas timides, je sais bien que de rares personnes continuent cette "détestable" manie d'être honnêtes...

Aujourd'hui, je ne peux que constater que lorsque je dis aux gens que j'achète ma musique, ils me prennent pour une demeurée. "Mais pourquoi gaspiller son argent alors que tu peux télécharger l'intégrale de tel artiste gratos sur internet ?!" Alors que je suis choquée à l'idée qu'ils ne payent pas, eux sont tout aussi choqués que moi en voyant que je me COMPLIQUE la vie.

Oui, parce que finalement, ça revient à ça... et là je vais faire la vieille qui rabâche... on n'a plus de respect pour rien, mais surtout, on n'a plus de valeurs ! Est-ce que sous prétexte que c'est facile de faire une "mauvaise" action, on ne réfléchit pas et fonce le faire ? Bon en fait, je ne voulais pas parler de "bonne" ou "mauvaise" action... Ce que j'essaie de dire, c'est qu'après, peut-être que ça dépend aussi de l'éducation de chacun.

Ainsi, moi je ne peux pas agir illégalement (et encore je regarde des dramas en streaming, mais sans les télécharger dans mon ordinateur... au fait, le streaming c'est peut-être la seule chose illégale que je me permets). Vous savez, je fais partie de cette catégorie de personnes qui sont tout bonnement incapables de tricher en classe. J'ai essayé une fois, et bien je peux vous dire que j'étais tétanisée. Tout le monde avait son livre sur les genoux et moi je n'ai même pas réussi à l'ouvrir. D'ailleurs, je faisais parti des rares à m'être payer une sale note.

Alors on dira encore une fois que je suis bête, que je ne sais pas saisir ma chance... mais franchement, au moins je pourrai me regarder dans un miroir sans avoir honte ! (oui, certains ne connaissent plus ce sentiment, dans ce cas, il n'y a plus rien à faire pour eux...) Je sais que la musique coûte cher (inutile de parler des CD format physique) mais il y a un tas de bonnes raisons pour agir légalement :

* Vous soutenez l'artiste que vous aimez ! Si ça ce n'est pas la première des raisons, je mange tout le tube de wasabi.

* Vous pouvez être fier de vous. Oui, vous avez des valeurs, l'honnêteté n'est pas un mot étranger pour vous.

* Vous faites le tri. Quand une chose est gratuite, on a tendance à rafler tout ce qui nous tombe sous la main. Allez-vous vraiment écouter ces milliers de morceaux que vous téléchargez compulsivement ? C'est un peu le comportement de Picsou là ! "J'accumule mais je n'apprécie même pas" Ce qui nous mène justement à...

* ...mais oui, redécouvrez la valeur des choses !! (d'ailleurs, j'en profite pour vous partager l'article de Elucubrations qui est superbe) Quand vous avez économisé vos petits sous, que vous vous connectez enfin sur Itunes (ou autre) et là que vous prenez le temps de choisir quels albums vous allez acheter en priorité puis enfin vous validez votre achat... Tout ce processus fait déjà parti du plaisir (on se calme, les esprits pervers haha !) Sérieusement, imaginez que d'un claquement de doigt vous obtenez tout ce que vous voulez, je vous assure que ça deviendrait ch*ant ! (vous ne me croyez pas, mais prenez le temps de rélféchir ou documentez-vous sur la pyramide de Maslow...)

En bref, à vous de voir ! Comme si je n'avais pas assez parlé de moi, sachez que je ne roule pas sur l'or, mais ça ne m'empêche pas de pouvoir m'offrir des loisirs pour autant... Et tant qu'à faire, démarquez-vous, soyez rebelles, et dites non au passage à la société qui nous pousse à trop consommer et nous rend débiles ! Attention, je ne dis pas non plus qu'il faut être des pigeons... sachez faire la part des choses... par exemple, les pirates de l'internet qui cassent le système officiel pour une bonne cause ont ma bénédiction !

A ce sujet, je viens de trouver un article très intéressant "Je suis fier d'être un pirate" et je vous le partage, parce que j'approuve en grande partie ce qui y est dit (et aussi pour vous montrer différents points de vue). Cependant, même si je partage ses idées, je continuerai à acheter la musique, et non à la télécharger illégalement. Mais j'approuve tous les internautes qui postent illégalement sur Youtube des albums entiers, c'est grâce à eux que j'ai pu découvrir autant de musique...

adad 16/01/2013 11:04

Si on aime une musique, on aime ausi l'artiste. Mais on peut ne pas aimer le distributeur qui ne dispose pas du même revenu que l'artiste... C'est une autre histoire sur le partage
(http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2200)
Pourquoi alors pirater un artiste qu'on aime ?
En ce qui concerne les publications sur Youtube et autres... vous avez raison : rien n'est blanc, rien n'est noir (yīn-yáng).
Il y a des conséquences fastes et néfastes...

Raphaellakay 16/01/2013 11:40



L'histoire de partage rejoint l'article "fier d'être un pirate" que j'ai partagé ^^



Thank you for visiting! -  Hébergé par Overblog