Que le spectacle commence ! {Mars/Avril/Mai 2013}

Blood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidencesBlood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidencesBlood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidences
Blood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidencesBlood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidencesBlood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidences

Blood Diamond • Nineteen • Flower Boys Next Door • Secret Garden • Cloud Atlas • Petites confidences

On peut dire que je n'ai pas chômé pendant ce mois de mars. J'ai découvert Blood Diamond, dont l'histoire fait froid dans le dos lorsque l'on sait que c'est toujours d'actualité. Et c'est bien pour ça que ce film est à voir absolument, afind'y réfléchir à deux foix avant de se jeter sur des cailloux brillants (bon, je m'adresse à ceux qui ont les moyens, n'est-ce pas ?)

Dans un registre plus léger, j'ai revu Nineteen où TOP et Seungri de BIGBANG se donnent la réplique. Eh bien, je suis toujours fan de ce Panda qui machouille ses feuilles de cours au début du film. Par contre, la coiffure de TOP et son léger embonpoint ne sont pas terribles.

Et à propos de panda, sachez qu'il y a de la concurrence avec le personnage de Enrique dans le drama Flower Boys Next Door. Certains passages étaient assez longs mais dans l'ensemble, c'est un drama qui se laisse dévorer jusqu'à la fin.

J'ai eu aussi l'occasion de lire sérieusement Le Retour du Roi. Sérieusement parce que j'ai pas sauté les chapitres qui ne m'intéressaient pas (comprenez les chapitres où il y a trop de descriptions)

En restant dans les classiques, retour à la tv : j'ai enfin vu L'aile ou la cuisse. Ce n'est pas parce que je suis passionnée par l'Asie que j'en oublie pour autant de me cultiver... Et je suis bien contente de l'avoir vu, car il est avant-gardiste (il suffit de voir la scène avec la bouffe industrielle...)

Devdas, c'est la même chose : un classique. Le film indien à voir. Préparez-vous, il est assez long et si vous ne supportez pas la musique indienne, courez très vite loin de votre poste de télé. Je suis restée jusqu'au bout (oui, une fois commencé un film, je le termine, comme ça j'ai le droit de critiquer) Il faut le voir pour l'actrice principale qui est splendide (miss monde il me semble)

Retour en Asie, avec deux films discrets, Star Runner et February. Le premier est sympa, surtout si vous aimez la boxe thaï, le second est intéressant parce qu'on se place du point de vue d'immigrés asiatiques perdus aux USA.

En mode rewind, j'ai rigolé à nouveau devant Secret Garden, qui se balance entre la première et seconde place de mon classement de drama. Si vous ne l'avez pas vu, réparez vite cette erreur ! Les premiers épisodes sont un peu longuets (oui, il faut placer les personnages et l'intrigue) mais si vous craquez pour la bouille de Hyun Bin et de Ha Ji Won, ce ne sera pas une corvée de mater les 20 épisodes.

Côté bande dessinée, j'ai achevé le cycle Bételgeuse des Mondes d'Aldebaran. On pourrait en faire une bonne trilogie de films, surtout qu'il y a beaucoup de personnages de différentes nationalités.

Enfin, mars s'est terminé sur Cloud Atlas, un chef-d'oeuvre de science-fiction ayant des personnages qui se croisent dans différents destins et sur Petites Confidences à ma psy, qui nous sert de l'humour à la Woody Allen.

Durant le mois d'avril, j'ai réussi à me tenir au courant des sorties musicales K-Pop, mais vu qu'il y avait pleins de choses à voir à Barcelone, je ne suis pas souvent allée sur mon ordinateur.

Oblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running ManOblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running ManOblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running Man
Oblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running ManOblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running ManOblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running Man

Oblivion • Anna Karenine • The Great Gatsby • L'Affaire J. Aimes • Mysterious Skin • Running Man

Si les deux mois précédents étaient plutôt éclectiques, mai s'est révélé fabuleux et pleins de paillettes. D'abord parce que j'étais toujours à Barcelone (où j'ai pu manger dans un restaurant sud-coréen, ô joie) mais aussi car pour la première fois de ma vie je suis allée au cinéma toute seule. Dit comme ça, ça paraît nul, mais c'est une expérience à avoir, et c'est encore mieux si c'est à l'étranger. Oui, Oblivion même doublé en espagnol m'a subjuguée. D'où ma surprise quand je vois des têtes de mule sur le net qui le qualifie de film scientologique... je n'ai rien vu de tout ça, pour moi ça a été un bon divertissement, avec des scènes superbes et une musique d'enfer.

Le second film que j'ai vu en Espagne (désolée chers Espagnols, je n'ai pas vu un seul film de votre pays), est Anna Karenine. Même si ce film a été réalisé par Joe Wright (que j'apprécie depuis Reviens-Moi), qui a mis en scène une fois de plus sa muse Keira Knightley, j'ai moyennement aimé le film. La mise en scène était originale, les costumes somptueux, mais voilà : je n'aime pas l'histoire. Adios Tolstoï.

On ne s'arrête pas en si bon chemin, et côté paillette, je préfère largement The Great Gatsby. Là aussi, l'intrigue me gonfle. Ce n'est pas bientôt fini les personnages torturés qui se compliquent la vie ?! Encore heureux que la bande-son soit potable...

C'est pourquoi Moi, moche et méchant est apparu comme une formidable bouffée de joie et de bonne humeur. Tout à coup j'ai compris l'enthousiasme des gens pour ce film. Mais le moral est retombé avec Rangoon, un film qui dénonce (et qui a pas mal de suspense aussi) J'ai aussi vu L'Affaire Josey Aimes (la plupart des films m'ont été conseillé par ma maman~) Charlize Theron y est incroyable, c'est la parfaite féministe dans ce film.

100 days with Mr Arrogant a été la coupure asiatique, où Ha Ji Won était toute jeune mais déjà attachante. Du coup, le second film avec elle que j'ai vu a été Daddy Long Legs, un classique parmi mes bouquins quand j'étais au collège.

Retour en Occident avec en vedette Elijah Wood dans The Oxford Murders, qui n'est pas sans rappelé Da Vinci Code avec son jeu de piste mathématique. Et comme Guillermo del Toro y a mis son grain de sel, forcément on a droit à une scène avec un monstre, ou plutôt un humain qui se retrouve dans un état pitoyable. Bref.

Et pour ne pas quitter le glauque trop vite, attention aux âmes sensibles, Mysterious Skin peut déranger et foutre une claque. Les inconditionnels de Joseph Gordon-Levitt seront ravis de le voir (impeccable comme d'habitude) mais on peut saluer le réalisateur Gregg Araki qui traite le sujet délicat de la pédophilie sans tomber dans des plans de caméras graveleux.

Si je vous dis Clint Eastwood, vous me répondez Gran Torino, mais n'oubliez pas ses vieux films où il a fait des merveilles. Entre autre Minuit dans le jardin du bien et du mal, où la patte de Clint se reconnaît aisément, peu de personnages mais tous très charismatiques et une intrigue qui glisse toute seule. Il est à voir ne serait-ce que pour Lady Chablis.

Johnny Depp est l'un des rares acteurs dont on ne peut s'empêcher de revoir les films dès qu'il passe à la TV ou en VOD. Cette fois-ci, revisionnage de Fenêtre Secrète (adaptation du roman éponyme de Stephen King) et comme cette fois-là je connaissais mieux l'intrigue, j'ai pu me concentrer sur la manière dont le film a été menée.

Je parlais donc de VOD... la VOD, c'est une friperie, on y trouve des films qu'on aurait jamais imaginé regardé. Voilà comment je me suis retrouvée devant Poseidon, qui aurait pu être super si Titanic n'existait pas déjà et Les derniers jours du disco, qui se laisse regarder mais quand même... où ont-ils trouver le budget ?! L'histoire est quasiment inexistante, les personnages vont danser le disco en boîte, ils nouent des relations, ils re-dansent, ils emmènagent ensemble... Je ne vois pas quel message voulait faire passer le réalisateur, mais c'est l'un des films les plus insipides que je n'ai jamais vu.

Pour terminer, j'ai adoré regarder Jackie Chan participer à l'émission de divertissement sud-coréenne Running Man. Honnêtement, cet épisode n'était pas l'un des meilleurs (pour l'instant rien ne surpasse pour moi celui où Daesung et Jonghwa jouent à cache-cache...) mais c'était amusant de voir toute l'équipe de Running Man timide face à Jackie Chan.

Thank you for visiting! -  Hébergé par Overblog